Bron ostéopathie ostéopathe femme enceinte grossesse

Ostéopathie et grossesse : pourquoi consulter ?

Vous êtes enceinte, vous vous demandez quelle pourrait être l’utilité de consulter un ostéopathe et vous ne savez pas si cela présente des risques pour vous et votre bébé. Vous trouverez dans cet article quelques éléments de réponse.

Durant la grossesse, de nombreux changements physiques surviennent et sont bien souvent à l’origine de douleurs ou de désagréments divers. La prise de poids surcharge les articulations ; le ventre, en grossissant, tire sur le bas du dos, entraînant une augmentation de la cambrure lombaire ; l’utérus prend de plus en plus de place dans le ventre, ce qui laisse moins d’espace pour les viscères alentours et peut perturber la digestion, la circulation sanguine ou encore la respiration ; le bassin subit de nombreuses contraintes…

L’ostéopathie, qui vise un relâchement des tensions excessives et une restauration de la mobilité des structures les unes par rapport aux autres, peut alors être une aide précieuse pour soulager les douleurs de la femme enceinte, d’autant plus que les traitements médicamenteux (anti-inflammatoires et autres antalgiques) sont souvent contre-indiqués durant la période de grossesse.

L’ostéopathie peut donc permettre de mieux vivre sa grossesse, en favorisant le confort de la femme enceinte, mais en favorisant également le confort et le bon développement du bébé.

Quels sont les motifs fréquents de consultation d’un ostéopathe par une femme enceinte ?

Douleur de dos et de bassin (douleur sacro-iliaque, de sacrum, de coccyx, de hanche, ou encore pubalgie)

Ces douleurs se manifestent surtout en fin de grossesse puisque c’est à ce moment-là que les contraintes sont les plus importantes. Il est à noter que les femmes souffrant du dos de façon récurrente peuvent faire un bilan préventif dès le début de leur grossesse afin de limiter au maximum l’installation des douleurs.

enceinte

Sciatique ou sciatalgie

Piriforme

Il s’agit de sensations de décharges électriques, qui partent souvent du bas du dos ou de la fesse, diffusant dans la partie arrière ou externe de la cuisse, pouvant parfois descendre jusqu’au pied. Ces sensations très désagréables s’expliquent par des contraintes qui s’exercent sur le nerf sciatique à un point particulier de son trajet.

Bien souvent le nerf est « pincé » à sa sortie de la colonne vertébrale ou bien à sa sortie du bassin. En quittant le bassin, le nerf sciatique passe sous un petit muscle, nommé muscle piriforme, qui est souvent contracturé et peut venir appuyer sur le nerf. Chez la femme enceinte, les contraintes exercées par le poids du bébé sur le bassin, font de la sciatique un motif de consultation fréquent en ostéopathie.

 

 

 

 

Troubles digestifs, nausées, vomissements, reflux gastro-œsophagiens, constipation…

Ces troubles s’expliquent en partie par les modifications hormonales mais également par des contraintes mécaniques supplémentaires ainsi que la diminution de l’activité physique. Plus votre bébé grandit dans votre ventre, moins il y a de place pour les viscères alentours, ce qui peut gêner leur fonctionnement. Heureusement le corps humain est bien fait, il s’adapte donc du mieux qu’il peut à ces nouvelles contraintes, mais parfois une aide extérieure (celle de votre ostéopathe, par exemple !)  peut participer à réguler le fonctionnement digestif.

Jambes lourdes, troubles circulatoires

De même que pour les troubles digestifs, le poids du bébé sur le bassin entraîne une compression des vaisseaux sanguins, ce qui gêne bien souvent le retour veineux des membres inférieurs, entraînant des sensations de jambes lourdes voire des varices. Peuvent également apparaître des problèmes d’hémorroïdes. De manière générale, l’ostéopathie accorde une importance toute particulière à la bonne circulation du sang, puisque c’est lui qui permet de nourrir nos différentes cellules et d’en évacuer les déchets : les troubles circulatoires attirent donc particulièrement l’attention de l’ostéopathe. Même s’il ne s’agit pas de votre motif de consultation premier, n’hésitez pas à lui en faire part.

Migraines

Elles peuvent trouver différentes causes (hormonales, neurologiques, vasculaires, toxiniques, ou simplement mécaniques). L’ostéopathe cherchera à déterminer quelle peut être la cause de vos migraines, de façon à pouvoir vous traiter au mieux et vous donner des conseils adaptés.

Gêne respiratoire

En grossissant, le ventre exerce une résistance de plus en plus importante sous le diaphragme, muscle essentiel de la respiration, ce qui gène de plus en plus son fonctionnement.

Fatigue, troubles du sommeil, stress

L’ostéopathie vise à aider le corps à réguler son propre fonctionnement, en s’adressant notamment au système nerveux autonome qui régit toutes les fonctions involontaires de l’organisme telles que la respiration, la circulation sanguine, la digestion, la fonction urinaire… Le système nerveux autonome intervient également dans la régulation du sommeil et du stress. Il est très en lien avec le système hormonal. Il est composé de 2 systèmes antagonistes : le système orthosympathique, qui est dédié à l’action, et le système parasympathique, qui lui cherche plutôt à ralentir le fonctionnement de l’organisme afin de conserver l’énergie. Le système nerveux autonome fonctionne comme une balance qui peut soit être à l’équilibre, soit se déséquilibrer dans un sens ou dans l’autre. L’objectif est de permettre au corps de pouvoir faire osciller la balance, allant parfois dans un sens, parfois dans l’autre, selon les besoins du moment, sans jamais rester bloqué d’un côté de la balance.

Préparation de l’accouchement, en parallèle des cours de préparation à l’accouchement

Il est particulièrement intéressant de consulter un ostéopathe quelque temps avant l’accouchement, afin de redonner toute leur mobilité aux différentes articulations du bassin, ceci pour que l’accouchement puisse se dérouler dans les meilleures conditions possibles.

Author Info

Marie-Line Chatelle

Aucun commentaire

Laisser un commentaire