Bron ostéopathie ostéopathe femme enceinte grossesse

Ostéopathie chez la femme enceinte : quelle prise en charge ? – Ostéopathe à Bron

Une séance d’ostéopathie pour la femme enceinte n’est pas tellement différente d’une séance d’ostéopathie classique. L’ostéopathe conserve une vision globale de sa patiente et cherche à harmoniser les différentes tensions corporelles qu’elle peut présenter. Simplement, certaines positions n’étant pas possibles (il apparaît notamment compliqué de s’allonger sur le ventre pour une femme enceinte, à partir d’un certain temps de grossesse !), les techniques utilisées seront parfois modifiées. Bien souvent l’ostéopathe préférera l’utilisation de « techniques douces ». Celui-ci agira à la fois sur le contenant (structures musculo-squelettiques dans lesquelles se nichent votre bébé !) et sur le contenu (votre bébé logé dans l’utérus et les organes qui l’entourent !) pour libérer les contraintes au maximum et harmoniser les tensions. Ceci aide notamment le positionnement correct du bébé dans le ventre, favorisant son confort, son bon développement et, plus tard, son bon engagement dans le bassin de la maman au moment de l’accouchement.

L’ostéopathie présente-t-elle des risques pour le bébé et la maman ?

Bien entendu, l’ostéopathe intervient en parallèle du suivi médical de la femme enceinte et de son bébé. Toute pathologie, liée à la grossesse ou non, devra être signalée à votre thérapeute pour qu’il puisse agir en conséquence.
Même si les risques sont infimes, pour ne pas dire inexistants, l’ostéopathe évitera (sauf cas particuliers) de manipuler le petit bassin au premier trimestre de la grossesse, afin d’écarter tout risque de fausse couche. Si vous cherchez à tomber enceinte mais que vous ne savez pas encore si vous l’êtes ou non, pensez à en parler à votre thérapeute en début de consultation, de manière à chasser toute inquiétude ou appréhension autour de ce sujet. Dans le cadre de la prise en charge d’une femme enceinte, l’ostéopathe privilégiera l’utilisation de « techniques douces », en restant à l’écoute du corps de la maman et du bébé. Aucune manipulation ne sera faite en force. Une fois l’embryon bien implanté, il n’y a plus vraiment d’inquiétude à avoir sur la suite de la grossesse : l’ostéopathe sera là pour en favoriser le meilleur déroulement possible.

Quand consulter ?

Je recommande d’avoir un suivi du début à la fin de la grossesse : à la fin du 1er trimestre, en milieu de grossesse, puis en toute fin pour préparer l’accouchement. Idéalement je conseille de consulter juste après avoir réalisé les échographies de contrôle, afin d’être sûr que tout se déroule normalement. Ces indications de temps sont à adapter, bien sûr, en fonction de vos éventuelles plaintes.

Combien de séances ?

Le nombre de séances nécessaires est variable selon les cas. Comme expliqué ci-dessus, je préconise de faire une séance à chaque trimestre de la grossesse. Dans le cas où des séances supplémentaires seraient nécessaires, il sera généralement préférable d’espacer chaque séance d’au moins 3 semaines, afin de ne pas surcharger le corps d’informations et de lui permettre de retrouver un certain équilibre.

Author Info

Marie-Line Chatelle

Aucun commentaire

Laisser un commentaire